TOURNOI DES TAUPES -- FRANCE 2013

 
[3e Tournoi des Taupes -- Interview]  To read this article in English click here
 
 
Les joueurs et joueuses de BIP-BASEBALL européens se sont baptisés les « taupes » à l’occasion de la création d’un tournoi en Allemagne en 2011. Après l’Italie en 2012 c’est au tour de la France d’accueillir cet été ce tournoi pour non-voyants et mal voyants grâce à l’ABBF (Association de Bip Baseball France) et au club des BANDITS de Nogent-sur-Marne qui en sont les organisateurs pour l’édition 2013.  
 
Le tournoi des Taupes accueillera les BAVARIAN BATS d’Allemagne et une sélection de 2 EQUIPES ITALIENNES parmi les joueurs et joueuses du championnat national tandis que l’équipe des BANDITS représentera la France.  
 
Cette compétition européenne est un événement unique en France et se déroulera le samedi 6 et dimanche 7 juillet 2013 au Parc Interdépartemental du Tremblay à Champigny-sur-Marne dans une ambiance festive.  
 
Nous avons rencontré Tom Président de l’ABBF et Najib Lamjaj, Capitaine et co-fondateur de l’équipe Bip-Baseball au sein du club des Bandits de Nogent-sur-Marne.  
 
 
Tom Nagel, Président et fondateur de l’ABBF (l’Association de Bip Baseball France).  
 
1) Que représente pour vous l’organisation d’un tel tournoi ? Est-ce une première en France ?  
 
Nos amis et collègues des disciplines baseball, softball et cricket ont tous organisés de grands évènements à l’échelle européenne et nous souhaitions également « jouer dans la cour des grands » comme dit l’expression qui ici est parfaitement adaptée.  
 
La différence dans notre cas, pour l’organisation du 3e Tournoi des Taupes, c’est les besoins spécifiques d’un tournoi international de sportifs non-voyants et malvoyants, leur entourage et les adaptations spéciales nécessaires à l’encadrement et au jeu lui-même.  
 
Nous avons participé en 2011 en Allemagne et en 2012 en Italie aux deux premiers volets de ce tournoi et nous avons réalisé, lors de ces deux expériences, qu’il nous fallait investir énormément dans le but de recevoir nos homologues européens à la hauteur de leurs attentes et de nos ambitions.  
 
C’est aux voyants bénévoles et supporters de lever le bouclier et de s’organiser pour encadrer cet évènement avec minutie et efficacité. Encadrer le public, demander silence avant chaque action de jeu, s’occuper des chiens guides, trouver des hébergements et lieux de restauration adaptés, organiser les transports et accompagnements, installer et tester les équipements sonores spéciaux, etc. Voici un nouveau et passionnant challenge pour notre fédération.  
 
2) Quel rôle joue l’ABBF ? Quel rôle joue le comité Olympique Handisport ?  
 
L’ABBF, a été fondée en 2009 pour le baseball pour non-voyants. L’association a signé un protocole d’accord en 2011 avec la FFBS (Fédération Française de Baseball Softball) qui permet aux clubs de former une section de baseball pour non-voyants (ou Bip-Baseball). Le protocole permet aux joueurs de prendre une licence baseball ou softball, et de bénéficier, comme n’importe quel joueur voyant, de l’assurance sur les terrains.  
 
La FFBS et l’ABBF souhaitent s’unir sur les deux grandes organisations de sport pour handicapés en France : la Fédération Française HandiSport (FFH) et la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA), afin de promouvoir notre sport parmi le public averti ou non. C’est un double challenge car le Baseball en France est encore un peu confidentiel.  
 
Cependant depuis mars 2013, la FFBS a été invitée à rejoindre le Comité Paralympique Sportif Français (CPSF) en tant que membre associé. Les membres fondateurs du CPSF sont la FFH et la FFSA, et non seulement ces deux associations approuvent notre initiative mais aussi nous invite à préparer notre éventuelle participation aux jeux Paralympiques de Rio en 2016 ! Nous feront notre maximum pour être à la hauteur. À titre personnel, j’aurais l’honneur de représenter la FFBS auprès du CPSF. Le premier grand rassemblement est le 3 mai lors de l’Assemblée Générale.  
 
3) Comment la FFBS vous aide sur ce projet ? Et les sponsors ? Et les bénévoles ?  
 
Pour 2013 de la part de la FFBS il n’y a pas eu de budget destiné aux sections handicapées en 2013.  
 
En revanche l’année 2014 s’annonce bien plus prometteuse et nous préparons un budget afin de le soumettre à la FFBS.  
 
La Ligue d’Ile de France, quant à elle, a déjà largement contribué à financer notre participation aux tournois des Taupes en 2011 en Allemagne et en 2012 en Italie.  
 
Cette dernière nous a permis de nous équiper de façon plus pointue.  
 
Le Comite Départemental 94 a aussi contribué en 2012 et nous attendons avec impatience leur contribution pour ce 3e Tournoi des Taupes.  
 
Le budget d’un tel tournoi est d’environ 15 000 euros si on vise « la fourchette basse ». Aujourd’hui il nous a fallu deux mois pour obtenir des promesses à hauteur d’un peu plus de 10 000 euros mais nous avons un réel problème de « liquidité » pour commencer à concrétiser l’organisation du tournoi. Nous restons optimistes et remercions d’avance tous les « parrains » de cette aventure.  
 
Notre budget annuel global pour 2013-2014 est d’environ 60 000 euros. Grâce à ces participations nous ne comptons pas seulement financer le tournoi mais aussi créer de vrais emplois, et promouvoir le baseball pour non-voyants à Paris mais pas seulement. Nous souhaitons élargir nos horizons dans toute la France mais aussi intégrer toute formes de handicap moteur, mental et psychique au sein de l’association. En effet l’IBAF (la Fédération internationale de baseball), quelques hôpitaux universitaires et les collectivités locales et régionales nous voient comme une activité prioritaire dans cette fenêtre 2013-2014. C’est, pour nous, une aventure extraordinaire.  
 
Nous comptons sur un maximum de bénévoles pour intégrer le comité d’organisation et pour découvrir la richesse de cette activité. La sensibilisation au handicap est une valeur que nous voulons vraiment promouvoir afin que cette section de notre sport devienne un modèle pour tous. Je profite de cette interview pour inviter les personnes intéressées à offrir un peu de leur temps pour cet événement mais aussi tout au long de l’année, à nous contacter. Merci.  
 
 
 
Najib Lamjaj, Capitaine et co-fondateur de l’équipe Bip-Baseball au sein du club des Bandits de Nogent-sur-Marne.  
 
Comment avez vous découvert le Bip-Baseball (baseball pour non-voyants et malvoyants) ?  
 
C’est grâce à mon ami Tom Nagel (arbitre international de baseball) qui a rapporté cette discipline des Etats-Unis. Nous avons rapidement envisagés un projet ensemble, en France, car je suis investi dans tous les projets ayants pour objectif d’améliorer la vie des déficients visuels.  
 
Ma première idée était d’aider Tom dans la création d’une équipe puis d’une association mais, même si je suis moi-même non-voyant et sportif, je ne souhaitai pas participer à l’équipe. Après quelques entrainements seul, j’ai appris à apprécier le baseball, ses particularités et les possibilités géniales de ce sport adapté aux déficients visuels. Le recrutement d’une équipe complète et le travail avec les coachs (voyants) ont consolidé mon idée de faire parti de l’aventure avec un rôle actif au sein de l’équipe. C’est désormais une passion.  
 
Aujourd’hui capitaine de l’équipe, quels sont vos espoirs pour cette saison et surtout pour le Tournois des Taupes en France ? Avez-vous une « bête noire » parmi les équipes que vous allez rencontrer au tournoi ?  
 
Mon premier espoir est que tout le monde s’amuse ! Que l’on prenne du plaisir à jouer ensemble et partager des moments mémorables comme ce qu’on a eu la chance de vivre en Allemagne et en Italie pour les deux premiers volets de ce tournoi.  
 
Cela étant, nous allons préparer ces rencontres le plus sérieusement possible en gardant à l’esprit la philosophie « Bandits » qui consiste à prendre du plaisir en jouant en compétition.  
 
Mais surtout je souhaite que l’on puisse recevoir nos amis d’Allemagne et d’Italie au moins aussi bien qu’ils nous ont reçu les deux années précédentes.  
 
Si je devais craindre une équipe ce serait celle de Milan qui pratique un très beau jeu. Aujourd’hui, grâce aussi à des rencontres d’équipes aussi fortes, nous avons énormément progressé et je pense sincèrement que nous sommes en mesure de les vaincre, voire de gagner le tournoi.  
 
Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est une sélection de joueurs dans votre discipline ? Femmes et hommes, qu’attendez-vous d’eux ?  
 
Comme dans toutes les équipes, ce sont les coachs qui font la sélection. En ce qui me concerne, je souhaite que tout le monde puisse avoir un temps de jeu égal car notre projet est, avant toute performance, un projet humain. On constate cependant, dans notre sélection, que certains joueurs sont plus à l’aise en attaque qu’en défense et vice-versa. Nous travaillons, avec les coachs, à améliorer les performances de chacun même si, encore une fois, les fortes personnalités dont est constituée notre équipe, prennent largement le dessus sur la performance. Mais ça c’est Bandits et on aime ça !  
 
Concernant la mixité, elle est double et c’est aussi ce qui rend intéressant notre discipline dans notre sport. Au Bip-Baseball, les voyants partagent le jeu avec des non-voyants ou malvoyants femmes et hommes mélangés. La course pour les femmes est adaptée en termes de distances afin de ne pas créer de trop grandes inégalités. Cela étant dit, notre head coach est une femme (voyante) qui joue le championnat de Baseball au sein d’une équipe masculine et je tiens de source sure qu’elle n’a rien à envier aux hommes de l’équipe, mais c’est une autre histoire…  
 
Pour finir plusieurs coachs du club des Bandits nous témoignent leur joie et leur reconnaissance de pouvoir vivre cette aventure et cela me rend très heureux.  
 
 
 

[Accueil]  Page d'accueil


Copyright © 2009-2013 ABBF.